Vega Missyl : que faut-il savoir ?

La mécanique automobile est un sujet qui passionne et attire plus de personnes de nos jours. Pourquoi ? Parce que la plupart des automobilistes effectuent des modifications sur leur voiture pour en faire une voiture de collection et booster ses capacités. Parmi les personnes ayant réussi cet exploit, on distingue Étienne le bolideur, une personne qui a su faire parler d’elle grâce à sa Vega missyl.

Qui est Étienne le bolideur

De son vrai nom Etienne Nelsom, Étienne le bolideur est un représentant du commerce dans les Yvelines, une ville près de Paris. Il est passionné autant par l’automobile que par Einstein. Il est d’ailleurs très fan d’une des citations de cet illustre scientifique : « L’imagination est beaucoup plus importante que la connaissance ». Connu de son entourage comme étant un homme sympathique, simple et attachant, Etienne le Bolideur n’a pas tardé à se faire connaître au grand public grâce à son chef-d’œuvre : la Véga missyl.

La Véga missyl : un mythe ou une réalité ?

Tout comme Étienne le bolideur, la Véga missyl a bel et bien existée. Il s’agit d’une Ford Sierra de couleur grise que Etienne Nelsom s’est mis à retaper pour augmenter ses performances dans le but d’optimiser le temps et le trajet de travail. Mais l’histoire a très vite pris une autre tournure.

À l’origine, la Ford Sierra avait un moteur de 1,8 litre d’essence et 90 chevaux. Après sa modification par Etienne le bolideur, la voiture sera désormais rebaptisée la Véga missyl. Et elle aurait une puissance de 935 chevaux, consommerait 20 litres tous les 100 kilomètres avec un aileron sur le toit comprenant 20 aérations pour mieux faire circuler l’air.

Avec ces performances, la Vega missyl serait capable de rouler plus de 700 km/heure et d’atomiser tous les objets qui se trouveront sur son passage. Notez que ces performances n’ont jamais pu être vérifiées.

Mais cela n’a pas pour autant empêché la Vega missyl et son concepteur Étienne le bolideur de faire le buzz sur la toile, même si ce n’est que pour une courte durée. En effet, la Véga Missyl a été broyée à la date du 04 avril 2014 sans que personne n’ait eu l’occasion de récupérer des pièces de la voiture ou de vérifier ses performances.

Quant à son conducteur, le passionné d’Einstein et de la mécanique automobile, il s’est complètement évaporé dans la nature. Depuis, personne n’est sans nouvelles de lui. Certains avancent l’hypothèse de sa mort alors que d’autres penchent pour un changement de projet ou de mode de vie.

Le mystère sur Étienne le bolideur et les performances de sa Véga missyl demeure toujours aujourd’hui.

Envoyer un message